Les différents types de stands pour salon pro


Les différents types de stands pour salon pro
Les différents types de stands pour salon pro

Un des objectifs de l’exposant est de générer du trafic sur son stand. Il doit également donner aux visiteurs des informations claires sur l’entreprise.

C’est pourquoi, son nom ainsi que les produits et services fournis doivent être très nettement visibles. Dans sa configuration idéale, le stand devrait aussi comprendre un espace dédié à l’information, un à la démonstration et un troisième à l’accueil.

Les différents types de stands : A chaque objectif défini au préalable correspond un choix de stand.

Le stand collectif : il vous simplifie la vie, car c'est l'exposant principal, par exemple votre CCI ou votre fédération professionnelle, qui se charge de la plupart des choix et du suivi administratif auprès de l'organisateur de la manifestation. Les frais fixes sont répartis entre les exposants hébergés. Et vous bénéficiez de l'image de marque de votre hôte.

Le stand de présence : il s'agit ici typiquement du stand de notoriété, destiné à se faire connaître en tant que nouvel entrant sur un marché. Vous recherchez alors à toucher le maximum de visiteurs, afin qu'ils connaissent déjà l'existence de votre entreprise lorsque, plus tard, votre force de vente les démarchera.

Le stand de prestige : ce stand d'image est destiné à vous situer par rapport à vos concurrents. Par exemple, si vous venez d'être « isonormé », vous pouvez concevoir votre stand pour communiquer spécifiquement sur cet atout. Le stand de prestige constitue également un excellent outil de fidélisation.

Le stand produits : son objectif est de présenter votre savoir-faire, et de démontrer vos allégations marketing et commerciales par des démonstrations réelles ou en vidéo, etc. Il est plus grand que les autres types de stand.

La mise en scène de vos produits/services

Soyez attentif à l'effet « quincaillerie » : vous ne pouvez pas tout montrer sur un stand !

Ceci est d'autant plus important qu'un visiteur ne passe pas plus de deux secondes à déterminer s'il doit s'arrêter ou non sur le vôtre. Votre activité doit donc y être immédiatement comprise. Or, une multitude de produits présents sur votre stand risque fort de parasiter sa lisibilité.

Puisque vous devez restreindre leur nombre, privilégiez les nouveautés. Ce sont elles que recherchent avant tout les visiteurs et les journalistes. Par ailleurs, tenez compte de votre politique commerciale. Votre volonté d'accroître vos ventes et/ou vos marges sur telle ou telle ligne de produits vous guidera tout naturellement. Cela paraît évident mais ce truisme signifie aussi que vous ne devez pas chercher ailleurs d'autres raisons d'exposer tel ou tel produit.

Bon à savoir : limitez--vous à sept produits au maximum. Raisonnez plutôt verticalement. Si vous avez cinq lignes de produits, par exemple, vous pouvez choisir celui qui en est le plus représentatif pour chacune. Pour les services, adoptez cinq illustrations et placez dessous cinq mots clés représentatifs de vos activités.

Sélectionnez les produits que vous voulez mettre en avant. Une bonne occasion de faire le point sur votre politique commerciale